fbpx

J’imagine que toi aussi tu es devenu.e indépendant.e pour aligner ton activité avec tes convictions.

Faire bouger le monde, le rendre plus coopératif, distiller de l’humanité. Oser être pleinement toi pour pouvoir vivre de qui tu es et quelque part, pour toi aussi, c’est peut-être ça faire ta part de Colibri.

Sauf que c’est pas facile tous les jours, tu as peut-être la sensation parfois de devoir faire plus d’efforts que les autres pour te faire entendre alors que le monde marche sur la tête, qu’il faudrait être plus nombreux.ses, que le courant dominant est parfois trop fort…

La semaine dernière, pendant la pause déjeuné de l’atelier « Site Web et Visibilité » que j’organise chaque mois, nous discutions avec mes participants (des entrepreneur.es aligné.es comme toi) de courants alternatifs, d’éducation bienveillante, de gestion du collectif, de gouvernance démocratique et du « faire ensemble ».

Et l’une d’elles s’est exclamée :

« Mais que peut-on faire de ce sentiment de marginalité que l’on ressent par rapport à la société ? »

Toi aussi tu le connais ce sentiment ?

Je pourrai écrire des pages et des pages pour répondre à cette question…

Alors, pour illustrer simplement ma vision, je vais te partager l’expérience* de Charles Hervé-Gruyer qui a côtoyé l’ethnie Wayana en Guyane pendant de nombreuses années.

Un jour qu’il était parti pêcher sur le fleuve avec le jeune Pupoli âgé d’une dizaine d’année, il remarqua, fasciné :

« Malgré le courant puissant, le garçonnet remontait sans effort apparent le cours du fleuve. Je me demandais jusqu’où le téméraire Pupoli nous emmènerait. L’enfant s’arrêta à quelques mètres de la chute. Là, il posa sa pagaie au fond de la pirogue, déroula sa ligne et commença à pêcher.

 
Tout cela semblait aussi simple qu’un jeu d’enfant !
 
Mais par quel miracle le petit Wayana avait-il pu triompher sans effort du puissant courant ?
 
[…]
 
Il fallait une connaissance poussée de son environnement pour parvenir à une telle élégance ! Tout en pêchant, je méditais sur la leçon que Pupoli venait inconsciemment de m’offrir.
 
Un courant entraine toujours des contre-courants. Et plus le courant est puissant, plus les contre-courants le sont également. Si un enfant parvenait à se positionner sur la veine favorable, il arrivait à son but, alors même que le rapport de force entre le fleuve et ses petits bras lui étaient totalement défavorable.
 
Je sentis une immense joie monter en moi. J’avais jusqu’alors perçu notre monde comme ce grand fleuve : terriblement puissant. Et je m’étais souvent senti comme embarqué contre mon gré par le courant, incapable de résister. La modernité nous emporte sans nous demander notre avis et personne ne sait vraiment où nous allons.
Pourtant, ce monde si puissant engendre des contre-courants : si j’apprenais à les identifier, je n’aurais plus à lutter, à m’épuiser dans un combat perdu d’avance…

En me positionnant à ma juste place, je deviendrai capable de tracer ma route selon mon cœur et mes rêves ».

Le programme en ligne

Pour avoir un site qui fait rayonner ta différence

Accompagné.e sur la mise en valeur de ce qui te différencie, ton contenu et ta visibilité

Soulagé.e de l’aspect technique tout en devenant progressivement autonome dans sa prise en main

Alors voilà ma réponse

La société Humaine est un fleuve immense

 

En développant une activité alignée sur une voie « alternative », nous sommes simplement positionné.es sur l’un des nombreux contre-courants de ce fleuve.

 

Et alors le sentiment de marginalité s’annule, parce que la société c’est nous tous, Êtres Humains, avec nos diversités.

D’ailleurs, des entrepreneur.es qui ont aligné leur activité avec leurs convictions, pour faire bouger le monde, le rendre plus acceptant de la singularité de chacun, coopératif et conscient, il y en a beaucoup plus que ce qu’on croit.

J’ai créé une communauté où je les aide à :

  • Communiquer de façon juste et authentique,
  • Incarner davantage leur vision grâce à des publications inspirantes
  • Devenir davantage autonome dans leur communication

=> Grâce à la transmission de mon savoir-faire en identité visuelle, communication et site web.

Tu nous rejoins ? 🙂

————-

Le prochain atelier « Site web et Visibilité » c’est ici.

*Extrait tiré du livre « Permaculture, guérir la Terre, nourrir les Hommes » par Charles et Perrine Hervé-Gruyer, aux éditions Actes Sud, Domaine du Possible.

Sed amet, quis, libero elit. id venenatis, ut Phasellus sit